​​​​Ce 13 mai, Living To​morrow, la maison du futur située à Vilvorde, a inauguré la Solar Fast Charging Station, une borne de recharge pour voitures électriques fonctionnant à l’énergie solaire.

Cette borne de recharge pour voitures électriques fonctionnant à l’énergie solaire peut accueillir deux voitures et permet une recharge complète en une demi-heure. De plus, elle est accessible au grand public. Le prix de la recharge n’est pas encore fixé mais il devrait s’élever à moins de 5 euros.
Pendant que votre voiture électrique se recharge grâce au soleil, un coin café avec connexion internet est mis à disposition.
La station solaire se présente sous la forme d’un carport dont le toit étanche de la structure porteuse est constitué de panneaux solaires. Ses panneaux photovoltaïques fournissent, suivant la puissance du véhicule électrique, entre 25.000 et 30.000 km d’autonomie sur base annuelle !​​
Petit détail amusant : la Solar Fast Charging Station dispose d’une extension appelée “banc solaire”. Pas pour entretenir votre bronzage ! Ce “banc”​ est doté de panneaux intégrés qui permettent de recharger vélos électriques, smartphones, tablettes, etc.
Dans le cadre de ce projet, ENGIE Cofely a réalisé la livraison, le placement et le raccordement du chargeur rapide. La réalisation opérationnelle du module d’enregistrement et de facturation est également gérée par ENGIE Cofely, ainsi que l’exploitation technique et commerciale de l’infrastructure de recharge pour une période de 10 ans.
“En tant qu’acteur majeur de la transition énergétique, la ville de demain ​et notamment la problématique de la mobilité est au centre de nos préoccupations”, souligne Maarten Van Aerde, account executive spécialisé dans la mobilité verte chez ENGIE Cofely. “Les nombreux services et compétences présents au sein du Groupe nous permettent de proposer des solutions sur mesure par ex. en terme de mobilité verte, d’éclairage public intelligent, d’efficacité énergétique des bâtiments. Autant d’offres techniques au service d’une ville plus verte”.​