le ‘ENGIE Jobtour’ a sillonné le pays à la recherche de 240 techniciens et ingénieurs pour occuper des postes dits ‘en pénurie’ chez ENGIE Axima, ENGIE Cofely et ENGIE Fabricom.

Du 20 septembre au 6 octobre 2016, le ‘ENGIE Jobtour’ a sillonné le pays à la recherche de 240 techniciens et ingénieurs pour occuper des postes dits ‘en pénurie’ chez ENGIE Axima, ENGIE Cofely et ENGIE Fabricom. Utilisant un camping-car Airstream en guise de bureau de recrutement mobile, l’ENGIE Job Tour a fait halte dans 6 villes belges.

Une centaine de candidats ont été interviewés, dont 8 se sont immédiatement vu proposer un contrat. Pour 26 candidats, d’autres rendez-vous ont été fixés. L’année passée, 108   candidats ont passé un entretien, dont 15 ont finalement signé un contrat. Les résultats de cette année sont comparables à ceux de l’année dernière.

ENGIE Axima, ENGIE Cofely et ENGIE Fabricom, les trois entités Services du Groupe ENGIE, recherchent ensemble 240 personnes pour divers sites en Belgique. Les profils recherchés sont des techniciens et des ingénieurs dans les domaines de l’électromécanique, de l’électricité, de la mécanique ou l’HVAC avec une première expérience professionnelle à leur actif.
Ce concept de recrutement unique en son genre permet à ENGIE de raccourcir considérablement le processus: les différentes étapes – du premier entretien à la proposition de contrat – sont rassemblées en un seul rendez-vous. Si le candidat est retenu, il ressort avec une proposition en poche.
« Nous sommes très satisfaits de cette nouvelle édition du Job Tour. En 6 jours à peine, nous avons pu rencontrer une centaine de candidats. Nous devons faire preuve de créativité dans notre façon de recruter : les candidats au profil requis  sont trop peu nombreux sur le marché du travail. L’entretien d’embauche vient en outre à la rencontre du candidat, au pas de leur porte, dans la région où ils pourraient être engagés», confie Sophie De Coninck, Recruitment & Mobility Manager.​