Vous cherchez un moyen de rénover votre bâtiment et de le rendre plus économe en énergie? Vous envisagez de le faire via un contrat de performance énergétique ou EPC, mais avez-vous encore des doutes concernant le financement? Il est possible financer votre EPC sans mettre en péril votre capital.

Vous cherchez un moyen de rénover votre bâtiment et de le rendre plus économe en énergie? Vous envisagez de le faire via un contrat de performance énergétique ou CPE, mais avez-vous encore des doutes concernant le financement? Il est possible financer votre CPE sans puiser dans vos fonds propres. Dans notre exemple fictif, une ville économise pas moins de 110 000 € par an. Ça vaut la peine d’y jeter un œil…

Deux options de financement

Il existe un CPE pour chaque budget – il va sans dire que les coûts dépendent de l’ambition de votre ville ou de votre commune et des investissements nécessaires.

  • Soit comme la ville de Geel qui a décidé de financer elle-même le coût de ces mesures d’économies d’énergie et d’utiliser les réductions de coûts d’énergie pour payer les investissements réalisés. Une fois le financement remboursé, les économies d’énergie seront entièrement en faveur de la ville de Geel, qui disposera de bâtiments plus modernes, plus écoénergétiques et plus confortables.
  • Soit via une Energy Service Company (également appelée ESCo) et, éventuellement, son partenaire financier comme le représente le schéma ci-dessous. Dans ce cas de figure, vous devenez propriétaire de l’installation à la date de la réception provisoire. Dans ce contexte, vous êtes toujours éligible aux subventions.

La seconde solution est particulièrement intéressante quand votre entreprise ou collectivité ne souhaite pas financer elle-même la totalité de son projet d’investissement. Par exemple, en fonction de ses objectifs de rendement, de sa capacité d’endettement, des conditions plus ou moins avantageuses qu’elle pourra obtenir dans un marché où les taux restent à un niveau historiquement bas.

Plus de 9 000 euros de bénéfice par an: un exemple chiffré

Prenons l’exemple d’un projet fictif de Contrat de Performance Energétique sur 12 ans (144 mois) qui génère une économie d’énergie garantie de 110.000 € par an soit, 9.170 € d’économie par mois.

  • Facture d’énergie totale : 450.000 €
  • Investissement requis : 1.050.000 €
  • Taux fictif de financement de la banque : 1,7% sur 144 mois
  • Mensualité : 8.122,28 €, soit un total de 1.169.608 € sur 144 mois
  • Avantage net par mois : 1.044,39 €
  • Economie d’énergie (avant entretien) : 24%

La collectivité payera 8.122,28 € par mois pour une économie mensuelle de 9.170 €, soit 11% de l’économie réalisée. Elle bénéficiera donc d’un gain immédiat de 1.044,39 € par mois pendant 12 ans. En plus de réaliser une économie de 24% sur sa facture d’énergie, le client obtient un gain net (avant frais de fonctionnement) de 11% de son investissement.

Pour garantir le bon fonctionnement de l’installation et l’économie d’énergie pendant les 12 années du contrat, le CPE est couplé à un contrat de maintenance.

Vous souhaitez également rénover et faire des économies d’énergie? Contactez-nous via cpe@engie.com